La maison du potier

Nous avons commencé par visiter l’ ancienne carrière d’argile. Elle se trouve dans la lande. C’est un endroit protégé qui abritent des animaux. Les potiers venaient y chercher de l’argile. Chaque personne avait un rôle :
– le piocheux : il décrochait l’argile avec une pioche.
– le jeteux : il jetait l’argile dans la charrette.
– le pieuteux piétinait l’argile pour la rendre plus molle.

On appelait les potiers les ventres jaunes car ils essuyaient leurs mains pleines d’argile jaune sur leur tablier.

Nous avons fait du land’art, c’est-à-dire que nous avons réalisé des petites sculptures avec des éléments de la nature (cailloux, fleurs, joncs, argile…)

Ensuite nous avons fait du modelage avec Benoit (un potier). Nous avons réalisé un buste. C’était notre première fois et c’était trop bien. Nous avons bien rigolé. Pour coller les oreilles, le nez, la bouche et les cheveux, il faut :
– griffer l’argile avec une fourchette,
– mettre de la barbotine (mélange d’argile avec beaucoup d’eau),
– coller une petite boule d’argile,
– souder et modeler.

Pour finir, nous avons visité le musée. Une animatrice, nous a fait une démonstration : elle nous a montré comment faire des pots d’argile. Ensuite, il faut les laisser sécher avant de les mettre à cuire dans un four qui chauffe à une très forte température. Une fois cuit, on peut poser de l’émail dessus pour le colorer et lui donner de la brillance. il faut alors le remettre au four.

Nous avons passé une très bonne journée. C’était bien de refaire une sortie scolaire.